navigateur

Google Chrome

Attention:  cet article date du 3 septembre 2008
Ce qu'il contient est peut être encore valable...
... ou complètement obsolète!

C'est un peu l'actualité du moment, et c'est rien de le dire… Google sort un nouvel outil (ce qui arrive régulièrement), mais ce coup ci il ne s'agit pas d'un service web, mais bel et bien d'un navigateur internet.
Un de plus ?
 

Sur le marché des navigateurs, il convient de citer les grands : Internet Explorer, Firefox, Safari et Opera (de nombreux autres existent plus ou moins anecdotiques).

L'arrivée d'un petit nouveau peut donc être également anecdotique, sauf lorsque c'est un géant comme Google qui le lance.

Voici donc chrome.

Ce qui frappe de prime abord, c'est le dépouillement de l'interface : pas de menu, des options très limitées…

On y retrouve ensuite des choses plus ou moins déjà vues ailleurs :

  • un système d'onglets (tous le font désormais)
  • la barre d'adresse qui sert de moteur et déroule l'historique (Firefox, Opéra) mais bien sûr très orientée services Google
  • les miniatures des sites visités (Opéra, Internet Explorer – mais il s'agit chez eux plutôt de favoris ou des onglets ouverts, non basés sur des statistiques)
  • des zones de saisies redimensionnables (Safari)
  • les pages s'affichent de manière fluide, plutôt rapidement (un peu à la manière de Safari).
    Je n'ai pas repéré de bizarrerie dans le traitement des CSS par rapport à d'autres (sur des pages respectant les standards – mon test n'est pas assez poussé pour l'heure)
  • un debuggeur et une console Javascript (Firefox, Safari). Il semblerait d'ailleurs que l'intégration Javascript soit assez poussée.
  • un inspecteur d'éléments (Safari, ou Firefox avec extension Firebug)

Ces deux derniers points intéresseront particulièrement les développeurs de sites.

A noter que les ressemblances avec Firefox et Safari sont logiques, puisque les créateurs de Chrome se sont basés sur leurs moteurs open source

Rien de bien neuf…

On peut donc se poser la question de l'interêt de ce navigateur. Par rapport aux d'autres, rien ne me semble révolutionnaire après un test rapide, si ce n'est la simplicité d'utilisation. Mais un navigateur, est-ce réellement compliqué ?

Soyons cependant justes : il s'agit d'une version Béta, c'est à dire non encore finalisée. Nul doute que le fait de lancer cette première version permettra un retour utilisateur, et donc de nombreuses améliorations – comme le fait que Chrome soit Open Source.

Et puis, c'est quand même Google… Ce qui veut dire que sa vitesse d'adoption risque d'être assez rapide, le lien apparaissant sur les pages Google. C'est donc un navigateur qui va compter, et se doit donc d'être intégré dans le pack de test de tout webmaster qui se respecter.

A installer donc, et à suivre de près.

Liens externes

Google Chrome
Page de présentation et de téléchargement
01net - Google Chrome à l'épreuve des premiers tests

Laisser une réponse