Big Sur… vous êtes sûr ?

Big Sur, une toute nouvelle expérience, tout aussi magique… (si, si, ils le disent).

Le nouvel macOS Big Sur arrive, je l’ai installé il y a quelques jours… et je ne constate rien de bien révolutionnaire (comme d’hab) et un lot de petits tracas…

Humeur…

Une révolution ?

Petits copiés/collés du site d’Apple… la page principale et la liste des fonctionnalités bientôt disponibles (au 31/12/2020, BigSur étant sorti le 12/11/2020).

BigSur: Pour tout faire. Comme jamais.
Avec macOS Big Sur, le système d’exploitation d’ordinateur le plus avancé au monde repousse une nouvelle fois les limites du Mac. Encore plus de puissance. Encore plus d’élégance. Une expérience améliorée grâce à un design repensé. Une mise à jour de Safari d’une ampleur sans précédent. De nouvelles fonctionnalités pour Plans et Messages. Et une transparence accrue sur la protection de votre vie privée. Vous allez l’adorer.

Que mettent-ils en avant ? Allez, une petite sélection critique (assortie d’une petite dose de mauvaise fois de ma part):

Le look… épuré

Des apps épurées (lesquelles?), un design plus épuré (là, ils parlent des icônes je crois), des widgets en 3 tailles (whaouuh)…

L’interface utilisateur devient plus flat, light, neumorphiste ou que sais-je… globalement sympa.

On retrouve quand même pour certains éléments un manque de contraste (je trouve) rendant plus difficile la lecture. Entre autre la barre de gauche du Finder.

Sans parler du côté il faut tout réapprendre (moins que d’autres fois quand même), chercher les icônes qui ont changé, retrouver ses repères.

J’apprécie par contre que la date affiche maintenant aussi le jour de la semaine…

Détail, certes, mais pratique…

Safari

Enfin, non, pas « juste Safari », mais le tout nouveau Safari et sa mise à jour historique (si, si, le mot historique est utilisé)

  • Page d’accueil personnalisable: on peut désormais changer l’image de fond et les icônes par défaut… Hum ?
  • Extensions Safari dans l’App Store: on peut désormais ajouter des extensions, en utilisant l’API WebExtensions (donc, la norme W3C)
  • Agencement amélioré des onglets: avec l’aperçu, comme Opera depuis quelques années
  • Traduction d’un simple clic: bon en fait deux, puisqu’il faut cliquer sur l’icône et choisir traduire…
  • Rapport de confidentialité: comme Chrome, Firefox et Opera depuis longtemps ?
  • Performances accrues, efficacité énergétique améliorée: difficilement mesurable, mais soit…

Safari ne fait que ressembler aux autres navigateurs, en intégrant des fonctionnalités déjà présente depuis quelques versions sur Chrome, Opera, Firefox, ou même Edge.

Ce que l’on pourrait appeler le syndrome Internet Explorer (c’est à dire avec un temps de retard).

App Messages

Alors Messages sur Mac. Car il y a tant de choses à dire. Mouaip.

Gardez le fil des discussions de groupe. Exprimez‑vous instantanément. Plongez dans les détails. La version actualisée de l’app Messages pour Mac met à votre disposition tous les outils qu’il vous faut pour bien gérer une conversation.

A titre personnel, je ne me sers pas de Messages.

Ma machine sert à filmer des vidéos sur Youtube, à diffuser des cours en ligne… pas envie que des messages et autres alertes surgissent de partout.

Donc sans commentaire, mais ça à l’air sympa… (?)

App Plans

L’app plans affiche des plans. Si, si.

App Plans repensée.
Actualisée pour tirer le meilleur parti de votre si grand écran, l’app Plans pour Mac est une véritable invitation au voyage.

Ah oui, pardon, l’app plans nous invite au voyage en affichant des grands plans… Mais je ne m’en servais pas, et doute de m’en servir…

App Store

Permet d’afficher désormais des Infos de confidentialité sur l’App Store. Ok, l’idée est bonne, et je dirais enfin.

Mais…

Mais au fait, l’App Store est une app, en quoi est-elle une fonctionnalité d’un système d’exploitation? D’ailleurs, Safari, Messages et Plans aussi…

Hum?

Et ce n’est pas tout…

En vrac:

  • Modifications dans Photos (j’ai pas encore vu lesquelles…)
  • Basculement automatique des AirPods d’un appareil à l’autre (j’ai pas d’Airpods)
  • Notifications Vidéo sécurisée HomeKit (j’ai pas HomeKit)
  • Écouter: car oui, dans l’app Musique on a une fonction Ecouter (on devait déjà l’avoir avant non?)
  • Mises à jour plus rapides, car se chargent en arrière plan. Hum… c’était déjà le cas non? En tout cas, j’ai désactivé les mises à jour automatique, car arrière plan signifie que les mises à jour consomment notre bande passante, mais pas forcément au moment où on le souhaite. Je préfère choisir de les lancer la nuit par exemple…
  • Nouvelle identité sonore: aaah oui, là, oui, je trouve les sons plus sympas. Bon, on les entends pas souvent, mais je me suis surpris à ouvrir une fenêtre modale et cliquer sur l’arrière plan juste pour lancer le son… plusieurs fois de suite… Ok, je suis un gamin.

Bon alors…

Soyons honnêtes, le tout est bien. Enfin, du genre de ce qu’on attend d’un OS de chez Apple.

Mais mis à part le look (qui fait que notre Mac ressemble un Mac) j’ai plus l’impression d’une refonte des applis fournies de base qu’à une révolution qui repousse une nouvelle fois les limites du Mac… Et vu que je n’utilise que peu les applis de base…

Et puis, il y a aussi…

Les tracas

Liste non exhaustive, qui évoluera peut-être au fur et à mesure de mes découvertes…

Réglages

De nombreuses préférences (comme désactiver Messages et autres notifications par exemple) ont sauté.

Il m’a donc fallu refaire le tour d’un certain nombre de choses pour remettre en place ce que j’avais déjà remis en place avec Catalina, et remis en place avant avec… je vous laisse refaire la liste.

Finder

C’est peut être le plus étrange, et assez gênant… Étrange car le Finder (gestionnaire de fichiers donc) est quand même au coeur d’un système d’exploitation (à mon sens) puisqu’il permet d’accéder à ses documents.


Franchement… 5 lignes de visibles…

La taille des fenêtres quand on fait fichier>ouvrir ou fichier>enregistrer est miniature. Impossible de réellement piocher un dossier pour placer nos documents. Donc on redimensionne. Avant, le finder conservait la taille redimensionnée par rapport à une application donnée. Donc, si dans LibreOffice j’avais créé une grande fenêtre, je retrouvais une grande fenêtre. Ben là, non. Plus maintenant. Petite fenêtre toujours…

Autres applications impactées…

Moins violent que le passage à Catalina (qui a signé la mort du 32bits, et donc de nombreuses applications…) mais quand même.

C’est pénible qu’un OS ne se penche pas sur la rétro-compatibilité, et raisonne dans l’esprit: on fait nos changement, les autres s’adapteront. Les autres, c’est à dire l’utilisateur et les développeurs d’applications.

Il est vrai que si on ne se sert que des applis Apple, nous devons avoir moins de problème…

Enfin, je suppose…

Une mise à jour de l’app à réglé le problème (mais temps perdu à chercher le pourquoi, installer la mise à jour…)

  • LibreOffice: ne fonctionnait plus. Mais la mise à jour était disponible chez libreoffice, et hop, problème réglé.
  • cd to… : une petite icône, devenue un point d’interrogation non fonctionnel, que j’avais ajouté à mon Finder et qui permettait de lancer un terminal dans le dossier courant. N’a l’air de rien, mais je m’en sers plusieurs fois par jour… Une petite mise à jour et ça repart.
  • Netbeans: les mots de passe pour se connecter à mes serveurs FTP ne sont plus mémorisés (ils l’étaient). J’utilise une quinzaine de serveurs, pour plusieurs dizaines de projets… une mise à jour et c’est réglé…
  • Imprimante: je n’imprimais que des feuilles blanches… mais Canon avait un nouveau driver à disposition.

Les Apps toujours en rades à ce jour

  • InstantShot!: permet de faire des captures de zones d’écran dans le presse papier, indispensable pour mes préparations de cours. Ne capture plus que l’arrière plan du bureau… pas encore de mise à jour
  • Winzip Pro : n’ouvre plus aucun fichier Zip. La société WinZip plancherait sur un correctif, pas de date annoncée

Ok, pas grand chose à l’arrivée, mais je n’ai pas encore relancé toutes mes apps… Et pour InstantShot je perds un temps fou (capture écran sur le disque et modification dans Gimp au lieu d’un simple clic…).

Provisoirement (?) remplacé par Apowersoft Mac Screenshot.

Humff…

Note de détail

Lors d’un de mes tweets concernant mes soucis avec ce macOS, j’ai utilisé par erreur le hashtag #bigsour au lieu de #bigsur

Or, si Big Sur est une partie de la côte californienne, dans l’Ouest des États-Unis, Sour c’est aigre.

To be sour is to evoke the taste that detects acidity.

Ce qui, une fois traduit, donne

Être aigre, c’est évoquer le goût qui détecte l’acidité.

Donc non, Big Sour n’est pas une grande aigreur…

En conclusion

Est-ce que je regrette la mise à jour BigSur ? Bof… non.

En fait, je ne vois pas trop la différence à part ce qui est cité, et je vais m’habituer. Comme à chaque fois.

Faut-il faire la mise à jour? Oui.

On a pas le choix.

Et donc? Mon ordi… heu… mon Mac fonctionne toujours très bien. Comme avant la mise à jour…

Comme après chaque mise à jour.

Laisser une réponse