géolocalisation - gps

La bataille de la terre…

Attention:  cet article date du 5 décembre 2007
Ce qu'il contient est peut être encore valable...
... ou complètement obsolète!

Où suis-je ? Où sont mes amis ? Dans quel état j’ère ?
Qui pouvait prévoir il y a encore quelques années les enjeux économiques et pratiques de ces simples questions ? Et pourtant…
Entre les visualisations de la terre, les calculs d’itinéraires, les visites de la planète en 3D, la lutte fait rage et les innovations se succèdent.
Parfois utiles, parfois plus ludiques, voire artistiques…

En quelques jours de temps, ma boite mail (déjà bien sollicitée) m’apprends via quelques mailing listes les toutes dernières nouvautés en la matière…

Blogs : où sont mes amis ?

Over Blog, un des leaders en matière d’hébergement de blog, a le plaisir de me présenter nomao.com, un service inédit pour personnaliser un blog et le rendre encore plus attractif (disent-ils).

Jugeons plutôt : après inscription au service (gratuite), on clique sur nos lieux préférés, on personnalise un brin la couleur, et le service nous génère un morceau de code à insérer dans le blog. Totalement basé sur Google Maps, l’usage en est grandement facilité. Plutôt bonne idée, permettant de partager bons plans, restaurants, bars, endroits insolites, avec ami(e)s, visiteurs, etc. de façon visuelle.

La réelle innovation étant surtout de pouvoir l’intégrer à une plateforme de blog, qui sont généralement assez restrictives sur les ajouts de codes extérieurs (du moins dans les versions gratuites).

Google face au GPS

Autre actu, reprise du journal Sillicon, Google lance la localisation par mobile… sans GPS (et sans doute d’autres journaux d’ailleurs).

Le service, baptisé My Location exploite une méthode de triangulation, c’est à dire un repérage par le biais des antennes de retransmission téléphonique. Identifiant quelle est la distance séparant votre téléphone portable des trois antennes les plus proche, il détermine ainsi votre position.

Couplé à la plupart des smartphone (Blackberry, Symbian, outils mobiles de Windows, derniers Sony Ericssons, Motorola et sans doute iPhone à venir…), vous apparaissez aussitôt sur une carte Google Maps. L’encre commence d’ailleurs à couler sur les dérives possibles relative à la vie privée – mais ce n’est pas le genre de la maison Google, nous dit-on.

Encore en version Beta, vous pouvez déjà tester Ma Position dans Google Maps (depuis un terminal mobile, ce que je n’ai pas – si vous testez, tenez moi au courant…)

La terre, belle et amusante…

C’est ce coup-ci dans ma boite aux lettres postale (avec du papier, souvenez-vous) que j’ai reçu mon exemplaire de research*eu (également accesible sur le web).

Ce numéro du magazine de l’espace européen de la recherche nous parlait de l’exposition La Terre, une oeuvre d’art.

Au milieu d’articles passionnant sur la surveillance militaire, les applications environnementales, les différents dispositifs de prise de vues, de superbes clichés de la planète exploitant justement ces dispositifs. Lumière infrarouge, fausses couleurs et pseudos couleurs, images thermiques, radar, interférométrie radar, modélisation 3D, combinaison de tout ça…

Ce n’est pas du Yann Arthus Bertrand, c’est vu de plus haut, mais c’est tout aussi beau.

Plus léger, plus distrayant, Geo-trotter nous propose une visite guidée de la terre. Le principe est simple : ils explorent les images de Google Earth, pour y détecter des formes amusantes, des visages dans les reliefs, des décallages d’images et autres ratés non raccords…

Que d’haut, que d’haut

Après toute cette élévation, toute cette hauteur, il faut que je note dans mon agenda d’aller voir l’exposition Abysses (jusqu’au 8 mai 2008) à la galerie de Minéralogie et de Géologie du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris.

Laisser une réponse