technique - htaccess

Refonte de site Internet

Attention:  cet article date du 26 juillet 2007
Ce qu'il contient est peut être encore valable...
... ou complètement obsolète!

Un site, et celui de la Tribune de Richard Carlier n’est pas une exception, se doit d’évoluer de temps à autre, de changer. Ses visiteurs, et surtout ceux qui viennent régulièrement, aiment ce changement. Le contenu doit donc être actualisé (si possible, souvent), et le look, le graphisme également (mais moins souvent) – ceci est valable dans la presse, les vitrines de boutiques, et à fortiori sur Internet.
Mais ni les magasines ni les magasins n’ont le problème de gérer le référencement, à savoir que les pages qui ont changé de nom doivent rester accessibles, même si elles n’existent plus.
Profitons donc de la nouvelle mouture de notre tribune…

Historique de la Tribune

Les habitués de la tribune, perspicaces, remarquent de nombreuses choses. Premièrement, que les messages y sont assez rares. Je leur rétorquerais que je préfère gérer les priorités et donc fais passer mes clients (et ma femme) avant les bons mots que je pourrais pondre ici. Un peu faible l’argument ? Comment cela, de nombreuses personnes arrivent à concilier leur blog et leur vie professionnelle et familiale ? Ok, ok, je vais essayer d’en profiter pour devenir plus prolixe…

Deuxièmement, que son aspect vient de changer ce 26 juillet 2007. Et ce n’est pas la première fois. Aspect visuel, d’une part. Cela vous pouvez le remarquez facilement, puisqu’il est visible (!). Mais, et même si cela ne se voit pas pour l’internaute, j’ai changé les technologies qui gèrent la tribune de Richard Carlier.

Pour le plaisir et pour votre information, revenons sur les différentes époques, et, au delà de ma propre tribune, les différentes techniques permettant de faire des sites Internet :

  • A la main, site dit statique, en novembre 2003 : au tout début de la Tribune de Richard Carlier (c’était à l’époque plutôt des éditos de mon site professionnel, ce qui ne change rien), les pages étaient faites à la main, en Html. Cette technique possède l’avantage de la simplicité, mais nécessite autant de fichiers qu’il y a d’articles, plus quelques pages sommaires. Gros inconvénients, pas de moteur de recherche possible, ni aucune souplesse dans les modifications.
  • Interface d’administration, site dit dynamique, en mai 2005 : l’idée est d’utiliser une base de données pour gérer les articles, afin de pouvoir simplifier la mise en place sur le site, et profiter de moteur de recherche, de sommaires automatiques… L’interface était commune au site de la tribune, mais également de mes archives d’articles à usage personnel. Il fallait donc publier certaines pages seulement d’un site à un autre, au moyen d’une usine à gaz complexe.
  • Web 2, façon blog, en juillet 2007 donc. Si le terme Web2 est un peu fourre tout, un site de ce type possède des caractéristiques que l’on peut qualifier de modernes sur le web : interface d’administration, possibilité pour les visiteurs de commenter les articles, flux RSS pour suivre l’actualité… Et au passage, installation d’une interface spécifique autonome.

Que les non techniciens se rassurent, tout ceci pour dire que l’ajout d’article étant plus simple, j’aurais d’autant moins de raison valable pour ne pas en ajouter souvent… Et qu’en plus, vous pourrez (enfin) me donner vos avis sur la question.

De la migration d’un site

Retour aux considérations techniques, pour se poser LA grande question. Comment concilier le fait que l’on change tout sur un site, sans pour autant perdre son référencement dans les moteurs de recherche ? Faire en sorte que les liens extérieurs (ceux de Google, et les autres) qui pointent vers les anciennes pages pointent désormais vers les nouvelles, et non pas vers d’ignobles pages d’erreur ? Et comment faire en sorte qu’elles ne soient pas ignobles…

C’est à la suite d’un article posté par l’ami Ludovic que m’est venu l’idée de cette réflexion. Mais en complétant son entrefilet, afin d’aller plus loin. Car il y a plusieurs méthodes, selon la nature de la migration, et du site en question.

Dans un site dynamique, et pour peu que l’on soit en face de pages programmées (PHP, ASP…), il y a souvent la possibilité de conserver les mêmes noms de pages entre l’ancienne version et la nouvelle. Le contenu change, mais pas les références.

A défaut, technique retenue par Ludovic qui changeait de sous-domaine au passage (donc impossible de conserver les mêmes noms) , on va devoir changer les instructions en tête de chaque fichier, pour pointer vers la nouvelle adresse. Chaque page appelée spécifie au navigateur qu’il faut désormais aller a une autre page. C’est donc au tout début de chaque page que l’on changera l’entête de la page (le Header), au moyen d’instruction php de ce style :

header ('HTTP/1.1 301 Moved Permanently');
 header ('Location: http://www.test.com/nouvellepage.php');

S’il y a de nombreux scripts, cela peut être un peu long à faire, mais si ceux ci sont bien fait, c’est finalement assez simple. On peut même peaufiner pour faire en sorte que chaque page pointe vers sa remplaçante exacte, y compris avec les paramètres éventuels (cela dépend du cas par cas, nous n’entrerons donc pas dans le détail…)

Dans un petit site statique, avec peu de page, on est obligé de procéder autrement, à savoir lister dans le fichiers .htaccess le nom des anciennes pages et leur correspondance dans les nouvelles.

RedirectPermanent /anciennepage.htm http://www.test.com/nouvellepage.php

Dans les deux cas, on notera les Moved Permanently et RedirectPermanent, signifiant à Google et autres moteurs de recherche qu’il ne faut pas hésiter à mettre leurs bases de données à jour, que tout ceci n’est pas provisoire.

Par ailleurs, c’est dans ce même fichier que l’on veillera a ce que les messages d’erreurs soient mis sous contrôle, afin de pointer vers une page spécifique (qui donnera accès au plan du site, par exemple, et/ou un moteur de recherche) :

ErrorDocument 404 /erreur.php

Il y a bien entendu d’autres solutions, comme par exemple une gestion fine de l’Url Rewriting dans ce même .htaccess, mais là encore plus, cela dépend du cas par cas.

Une bonne migration de site web peut se faire sans douleur, même si le travail peut être à la fois long et très technique. En cas de doute, n’hésitez pas à la confier aux professionnels spécialisés du référencement, ou a tout autre prestataire compétent

3 réponses pour “Refonte de site Internet”

  1. Fab a dit:

    .htaccess
    Merci pour les conseils, mais, manque de bol, mon fournisseur ne gère les fichiers .htaccess que sur serveur Linux. J’ai passé mes pages html en shtml pour pouvoir utiliser des insertions et pour l’instant j’utilise des pages redirect pour ne pas perdre les visiteurs. Y a-t-il d’autres solutions???

  2. R. Carlier a dit:

    htaccess = apache
    Petite précision, l’usage du .htaccess dépend du serveur web (Apache) et non du système d’exploitation (Linux, Windows…) Quelques hébergeurs utilisant Apache peuvent effectivement désactiver ce genre de service, soit pour des raisons de sécurité (disent-ils) soit pour vendre des options évoluées (plus vraissemblable)… Et en ce cas, seul un changement d’hébergeur sera possible.

    Il est également possible dans les redirections de spécifier dans l’entête html des pages (donc sans modifier htaccess, ni passer par des scripts php). Simplement rajouter ce genre de code :

    < head>
    < meta http-equiv="refresh" content="0; url=http://www.test.com/nouvellepage.html" />
    < /head>
  3. R. Carlier a dit:

    Nouvelle refonte
    A noter ce jour, 21 décembre 2007, une nouvelle refonte graphique de cette même Tribune…

Laisser une réponse