Bzzzz-out (Polaroïd)

Attention:  cet article date du 18 mars 2008
Ce qu'il contient est peut être encore valable...
... ou complètement obsolète!

La firme américaine Polaroid vient d’annoncer la fermeture des usines produisant ses célèbres films, mettant ainsi un terme à 70 ans d’histoire de la photographie

Lancé en 1948, le principe du Pola est simple : les films contiennent des substances chimiques qui perment de développer les clichés à l’intérieur du boîtier, et ainsi obtenir une photo (argentique) en moins d’une minute. Photo caractéristique de part le fameux bzzzzz à la sortie, la photo que l’on agite pour accélérer l’apparition (devant nos yeux ébahis), ses couleurs inimitables, et sa petite bordure blanche (plus large en bas, pour les annotations).

A noter que Polaroid continue d’exister (et sort des imprimantes numériques à tirage instantané sans encre – qui évoque quelque chose de connu), mais souhaite vendre sa technologie à une entreprise extérieure (Fuji serait sur les rangs). Et licencie au passage, en fermant des usines…  Il sera toujours possible d’acheter les films jusqu’en 2009.

C’est le genre d’actualité qui me fait quelque chose, même si cela ne va pas révolutionner ma vie quotidienne (je n’ai jamais eu de Polaroid).

Une sorte de petit pincement au coeur, comme lors de la disparition de Minolta il y a peu…

Lien externe

Polaroid.fr

1 réponse pour “Bzzzz-out (Polaroïd)”

  1. J. L. a dit:

    Ah mince…
    On a beau dire, effectivement, c’est le genre de truc qui font mal au coeur…
    Même si c’est hélas inévitable. Comme la disparition progressive des papiers et chimies pour tirage argentique…
    D’ici peu, ce sera numérique ou rien. Et après, on le pleurera et on voudra un retour aux anciennes valeurs.
    Et bien sûr, il sera trop tard…

Laisser une réponse